La Geste Ludique

Jeux de rôle
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le jdr mène à tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SannSti
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 823
Age : 45
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Le jdr mène à tout   Lun 8 Oct - 21:44

Feedback sur le cours JdR donné le 25 septembre 2007

Aucun participant ne savait ce qu'était exactement le jeu de rôle. La plupart sont venu sans a priori. D'autres sont venus en pensant qu'on allait leur parler de Grandeur-Nature ou de Murder Parties.
Conclusion 1 : Le jeu de rôle, c'est totalement inconnu. Ce constat est un peu effrayant alors qu’il s’agit de gens qui connaissent le monde du jeu... alors que dire du grand public !
Moralité : initions, initions, initions !



Personne n'a spontanément parlé des dérapages/dangers du jeu de rôle.
Conclusion 2 : vu la conclusion 1, c'est pas étonnant.


La partie de démonstration et la partie d'initiation ont été très bien reçues. Le fait qu'on ne les ait pas finies les a un peu frustrés.
Conclusion 3 : c'est très bien, leur intérêt a été suscité. La prochaine fois, essayons d'avoir plus de temps à disposition.


A la fin la question de la place du JdR en ludothèque leur a été posée. Certaines (ludothèque de St.-Maurice) ont catégoriquement dit que "ça n'irait pas, vu la complexité et le temps que ça prend". D'autres s'y verraient mieux, surtout si un partenariat avec le club de JdR du coin peut être établi. En tout ça les jeux style "Elixir", "Loups-Garous" et "Il était une fois" (qui ne sont pas du JdR) sont plébiscités, de même que les JdR pour enfants (le Magicien d'Oz et Contes Ensorcelés).
Conclusion 4 : peut-être qu'on aurait dû leur présenter des solutions concrètes, style "comment organiser un événementiel JdR ?" et "quel matériel de JdR avoir en rayon ?". Cela dit, ce n’était pas "dans le contrat" de cette session du cours.


Une ambiguïté intéressante a été relevée : les ludothèques ne touchent que des enfants. C’est un constat mais aussi un regret des ludothèques. Mais quand on présente un moyen de toucher des adultes, il fait peur parce qu’il ne touche pas les enfants ! Bref, la question de fond est : y a-t-il une possibilité pour les ludothèques d’avoir un autre public que les enfants ?!
Conclusion 5 : une autre problématique s'invite à la table : les adultes et le jeu !


Le cours a été appréciés (c.f. feedbacks et évaluations) et les spécialistes du jeu de rôle on été applaudis. Il est probable qu'il nous sera demandé de refaire ce cours l'année prochaine. A moins que "la ludo uniquement pour les enfants" ne prenne le dessus. Mais on a touché un point sensible et on a ouvert l’armoire magique qui conduit aux jeux aux pouvoirs infinis... qui sait ce que nous réservera l’avenir ? Peut-être irons-nous animer un événement dans une ludothèque ?
Conclusion 6 : vive nous !

Signé : vos "spécialistes du jeu de rôle".

PS: et on remercie quand même aux participants d'être venu malgré le fait qu'ils ne connaissaient même pas le sujet du cours (c.f. conclusion 1) !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 732
Age : 44
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le jdr mène à tout   Mar 9 Oct - 8:47

Hello Sanne
Bravo pour cette initiative fort bien construite et dont les résultats concordent tout à fait avec les observations faites dans le cadre de mes activités platoistes avec Séb: la ludothèque, c'est (encore) un truc de bénévoles pour les enfants de familles alternatives ou désargentées.
Ce n'est pas le cas partout (pensons à la ludothèque de Boulogne-Billancourt, son concours et sa collection de 10'000 jeux, ou aux soirées ludiques adultes mensuelles de la ludothèque de La Tour-de-Peilz, a priori les premiers mardis du mois, hors vacances scolaires, de 19 à 22 heures...).
Pour le reste, serait-il possible d'avoir le .ppt à l'occase?
De manière plus générale, les ludothèques peuvent-elles servir de passerelle d'initiation au JdR: pas sans l'appui de rôlistes du coin, semble-t-il. Ce qui nous ramène aux quelques initiations (sans suite?) que nous avions faites auprès de ludothécaires dans la première moitié des années 90.
Affaire à suivre, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le jdr mène à tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» ENTRE L'IRONIE ET LA FLATTERIE
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Geste Ludique :: Archives-
Sauter vers: